Rénovation façade Montpellier : des matériaux naturels et sains générant une faible énergie grise

Le 08/11/2022

Dans rénovation peintures

Lors d’une construction de maison à Montpellier, les murs vont être la seule partie sur laquelle on ne pourra plus revenir, on va donc devoir se préoccuper en priorité de cet élément essentiel pour le confort, le bien-être et la santé et se poser la question : comment vont être réalisés mes murs ?… parpaings de béton, briques monomur, béton cellulaire, ou encore blocs de pierre ponce ?... avec quels matériaux construire mes murs ?...

Un aperçu non exhaustif des matériaux et des techniques que l’on emploiera prioritairement dans les devis rénovation façade à Montpellier et Occitanie en particulier.

Les murs en rénovation de façade

Renovation facade ariegeDepuis l’apparition de la Règlementation Thermique 2005, comparer un mur de parpaings et isolation intérieure avec des systèmes d’isolation réparties comme la brique monomur et le béton cellulaire, ou le bloc de pierre ponce est devenue une question légitime... Pour concevoir un habitat soit confortable en toute saison, soit nécessitant peu de besoins de chauffage l’hiver, et se passer de climatisation l’été, les murs on parle de parois opaques) devront donc répondre aux critères de performance principaux suivants (quatre critères de performance complémentaires devenant également de plus en plus importants au fur et à mesure de l’amélioration des procédés de construction soit : être étanche aux courants d’air, permettre une régulation naturelle de l’hygrométrie (comme la brique ou le bois, ou encore des enduits à la chaux,...), nécessiter peu d’énergie pour sa fabrication (l’énergie grise) et enfin permettre les migrations gazeuses (murs "perspirants")) :

Isoler, soit réduire les pertes thermiques à travers les parois de la façade... dès lors qu’il existe une différence de température entre l’extérieur et l’intérieur, il se crée des échanges thermiques faisant migrer la chaleur du côté le plus chaud vers le côté le plus froid. Pour diminuer la consommation de chauffage, isoler va donc être essentiel en hiver, mais non prépondérant en été, du fait du peu d’écart existant entre les températures moyennes extérieures et intérieures.

- Accumuler, diminuer les variations de températures intérieures

les matériaux qui peuvent absorber ou restituer de la chaleur sans que leur température varie fortement ont une fonction d’accumulateur, ils contribuent à stabiliser la température intérieure ce qui va être gage de confort, alors que paradoxalement ils sont froids au toucher, ces matériaux sont la plupart du temps lourds (soit denses) et ils procurent une bonne inertie thermique dès lors qu’il sont posés du côté intérieur de l’isolant, accumuler va être un "plus" l’hiver pour capter les rayonnements solaires, éviter les surchauffes, puis ils vont restituer cette chaleur solaire accumulée en fin de journée, ce qui va réduire les besoins de chauffage, et l’été cette inertie va permettre d’accumuler la fraîcheur nocturne et de la restituer en journée.

- Déphaser, diminuer les effets des fortes variations de températures extérieures estivales

Le peintre en bâtiment choisir des murs qui apportent un déphasage correct et apporter suffisament d’inertie va donc être primordial sous la condition de mettre en place des structures intérieures lourdes et denses (murs et planchers). Déphaser sera moins utile l’hiver, tout au long du cycle de 24h les températures extérieures étant inférieures aux températures intérieures, mais par contre sera important en été pour réduire les effets des fortes variations de température extérieure durant ce cycle, c’est pourquoi un habitat conventionnel avec des parois en parpaings + une isolation intérieure par un doublage, sera (assez) confortable l’hiver mais non l’été, car elle isole certes, mais ne déphase ni n’accumule pas, par opposition, une maison ancienne avec des murs épais en pierre est difficile à chauffer l’hiver et ses murs froids sont source d’inconfort, par contre elle sera très agréable à vivre l’été.

 

Nous ne nous attarderons pas sur le parpaing de béton qui ne rentre pas dans notre philosophie, on pourra donc choisir principalement en fonction de ses propres critères entre les briques monomur, le béton cellulaire, ou encore les blocs de pierre ponce...